Prison, Images (Kilmainham - Irlande) et textes
 
page n°6 sur 6
 
Cette exposition est composée de 6 photos noir et blanc, tirées sur papier baryté 20*30cm et encadrées (30*40cm)
 
Elle est accompagnée de 5 textes (format A3 ~ 30*40cm):
- la prison en France (chiffres)
- Serge Livrozet "de la prison à la révolte" - extraits -
- Jean Marc Rouillan "épilogue provisoire"
- Pierre Goldman "est-ce qu'on peut dire la prison?"
- Idoia Lopez Riano "une humiliation supplémentaire
 
Pourquoi la prison de Kilmainham?

C'est avant tout le hasard de cette visite purement touristique de l'Irlande, puis la lumière fabuleuse de cette journée grise dans cette vieille prison désaffectée .....

Si cette prison ne diffère pas vraiment des autres prisons européennes, elle est quand même un bon exemple historique du rôle des prisons dans le contrôle des réfractaires et criminels. En effet, ceux qui doutent du rôle de régulation que joue le système carcéral dans notre système économique, inégalitaire par essence, peuvent voir, chiffres à l'appui, que la prison s'est remplie en fonction de la situation économique et surtout de l'augmentation des inégalités (l'exemple le plus extrême restant la période de la grande famine irlandaise).

De plus le rôle de contrôle des opposants politiques (souvent des indépendantistes) y est plus visible que chez nous et surtout leurs luttes et incarcérations sont bien mises en valeur dans cette partie d'Irlande maintenant indépendante. Rappelons que la France ne reconnait pas le statut de prisonnier politique aux membres d'action directe ou aux indépendantistes basques ou bretons qui ne sont considérés que comme des prisonniers de droit commun!